Exprimons-nous
Les homme hétérosexuel noirs.
Prévenir le VIH. Promouvoir la santé.



La problématique

En Ontario, les personnes ACN ont été particulièrement marquées par le VIH. Par exemple, les personnes ACN qui sont infectées par le VIH par le biais de contacts hétérosexuels représentent presque 20% des personnes vivant avec le VIH dans la province ; alors que la population ACN dans son ensemble représente moins de 5% de la population Ontarienne. Les hommes ACN sont particulièrement affectés (ils constituent presque 60% des personnes ACN infectées par le VIH par le biais des contacts hétérosexuels) quoiqu’ils ont moins tendance, comparé aux femmes ACN, à recevoir un dépistage et diagnostique du VIH.

Les hommes hétérosexuels de l’Ontario font face à des challenges complexes qui affectent leur accès et leur utilisation des services et programmes spécifiques au VIH. Une certaine tendance stéréotype les hommes ACN, et les qualifie d’irresponsables, imprudents, et incapables de gérer efficacement les problèmes qui menacent leur bien-être. Par conséquent, la recherche sur le VIH, les programmes, et les politiques de l’Ontario ne s’alignent pas aux besoins ni aux intérêts des hommes ACN, et les organisations de santé ont tardé à coopérer avec eux significativement. Cependant, au cours de nos recherches précédentes, les hommes ACN ont fait preuve de débrouillardise et de résilience face aux questions qui affectent leur santé et bien-être ; et preuve de prévenance en augmentant leur participation aux réponses communautaires face au VIH.

Notre réponse

De 2015 à 2020, notre programme de recherche consistera en :

 1. L’amélioration des connaissances sur la vulnérabilité au VIH à laquelle font face les hommes ACN qui s’identifient comme hétérosexuels ;
 2. La mise en place d’une recherche innovatrice sur la vulnérabilité et la résilience des hommes hétérosexuels ACN ;
 3. Le renforcement des compétences, des aptitudes, et des points de vue critiques chez les hommes hétérosexuels ACN et les parties prenantes afin de résoudre efficacement la problématique du VIH ; et
 4. La mobilisation des hommes hétérosexuels ACN et parties prenantes pour développer ensemble, et mettre sur pieds des programmes, recherches et politiques qui répondent à la problématique du VIH.

Les résultats anticipés du programme de recherche suggéré incluent :

 1. Le renforcement des partenariats et collaboration chez les communautés ACN luttant contre le VIH 
 2. La promotion de la résilience et des réponses fondées sur la force en tant qu’outils chez les hommes et les communautés ACN luttant contre le VIH 
 3. Le renforcement de la littératie sanitaire et du VIH ; le soutien de la participation des hommes ACN dans la lutte contre le VIH 
 4. Le renforcement des capacités pour les politique et la recherche à base communautaire sur le VIH ; et la création de nouvelles perspectives afin de réduire les disparités de santé suite au VIH, et résoudre la problématique du VIH parmi les communauté ACN de l’Ontario et au-delà.


La vulnérabilité est souvent définie comme être plus susceptible à l’endommagement, et (ou) avoir une capacité réduite de se protéger contre le mal à cause des conditions biologiques, psychologiques, sociales, politiques, culturelles, économiques, spirituelles, et (ou) environnementales

En général, la résilience est définie comme étant l’habilité que certains individus ou communautés maitrisent afin de rebondir face à un challenge ou une adversité (challenges ou moment difficiles). Une autre définition de la résilience focalise plus sur ce qui aide les personnes à se remettre ; par exemple, le fait que certains individus savent comment obtenir différentes ressources dont ils ont besoin pour se sentir mieux, et les individus ayant un environnement social qui les soutienne. (ex. la famille, l’école, le travail, la communauté, la société)  et qui leur fournie les ressources qui correspondent à leurs besoins physiques, sociaux, économiques, culturels, et spirituels.